Les Directrices

Artiste chorégraphe

Roxane MARES

« écoute les âmes et les invite à danser ! »

Elle nourrit son propos du souffle et du subtile qui s’incarnent dans la composition instantanée autant qu’il s’emplit d’une danse instinctive et plurielle libérée des codes. Elle ouvre les espaces de rencontre entre corps et intime de l’être, et mêle les genres et matières plutôt que s’y enferme, tout le champ des possibles ouvert au Vivant dans l’expression de l’Être en Mouvement.

Sa curiosité du genre humain et de l’harmonie entre les différents corps, physique, émotionnel, mental, social, culturel, spirituel…l’ont amenée tour à tour à se former en tant que psychologue, sophrologue, professeur de yoga et intervenante en somatiques dans les facultés de Bordeaux, Montpellier et Paris. Elle aime comprendre, explorer et expérimenter le corps en mouvement et ses expressions autant que l’art comme média au service de divers objectifs ; élaborer de pièces chorégraphiques, renforcer le lien social, lutter contre les discriminations ou encore à des fins thérapeutiques.

Tout en continuant son chemin dansé au gré des rencontres, formations et collaborations artistiques en France et à l’étranger en danse classique, jazz, contemporain, danses traditionnelles africaines, afro-contemporain et danse-contact, elle partage les enseignements reçus au travers d’ateliers pédagogiques auprès d’enfants et adultes, d’actions de médiations et d’EAC avec divers publics professionnels et amateurs, enfants, adolescents, anciens, EHPAD, personnes handicapées mentales, femmes victimes de violences, hommes en prison, jeunes mineurs migrants… et aime co-construir avec ces publics des performances collectives participatives où artistes professionnels, amateurs et publics concernés par les actions partagent le plateau.

Elle prône l’expression corporelle et artistique comme un espace – temps de rencontre à Soi, à l’Autre et au Monde où le processus de création devient une composante universelle partagée. Elle aime ouvrir ces espaces à ses créations ainsi qu’aux curieux désirant explorer l’expression de leur âme et habiter qui ils sont.  Elle partage sa démarche au sein de la Cie MéliMél’Ondes qui crée des rencontres artistiques solidaires en développant une démarche artistique et sociétale où créations professionnelles côtoient temps de médiation et recherche art et sciences en invitant là aussi professionnels et publics divers au partage du Vivant dans l’expression et la danse.

Tout en continuant son chemin dansé au gré des rencontres, formations et collaborations artistiques en France et à l’étranger en danse classique, jazz, contemporain, danses traditionnelles africaines, afro-contemporain et danse-contact, elle partage les enseignements reçus au travers d’ateliers pédagogiques auprès d’enfants et adultes, d’actions de médiations et d’EAC avec divers publics professionnels et amateurs, enfants, adolescents, anciens, EHPAD, personnes handicapées mentales, femmes victimes de violences, hommes en prison, jeunes mineurs migrants… et aime co-construire avec ces publics des performances collectives participatives où artistes professionnels, amateurs et publics concernés par les actions partagent le plateau.

Elle prône l’expression corporelle et artistique comme un espace – temps de rencontre à Soi, à l’Autre et au Monde où le processus de création devient une composante universelle partagée. Elle aime ouvrir ces espaces à ses créations ainsi qu’aux curieux désirant explorer l’expression de leur âme et habiter qui ils sont.  Elle partage sa démarche au sein de la Cie MéliMél’Ondes qui crée des rencontres artistiques solidaires en développant une démarche artistique et sociétale où créations professionnelles côtoient temps de médiation et recherche art et sciences en invitant là aussi professionnels et publics divers au partage du Vivant dans l’expression et la danse.

Danseuse comédienne polymorphe,

Lalao PHAM VAN XUA

revêt des peaux de tout style, de toute couleur, de toute forme et de tous les âges.

Elle affectionne les projets hybrides et les métamorphoses, les mélanges de genre et d’expression. Elle mêle la danse au jeu d’acteur et place la danse théâtre au centre de sa recherche artistique. Elle change de forme et d’univers en permanence comme par nécessité de ne jamais se figer et de toujours avancer vers l’inconnu. L’hybridité et la pluralité. La rencontre et l’expressivité. Le mouvement et la découverte. L’adaptation aux environnements. Caméléon.

Après un parcours fondateur de 10 ans dans le milieu des danses et des musiques africaines, elle entame un voyage dense à la recherche de sa créativité et de son propre langage artistique.  Elle suit une formation professionnelle de danse moderne au sein du Lullaby Danza Project à Bordeaux, une formation de danse équestre au Centre National des Arts du Cirque à Chalons en Champagne, et de nombreux stages de danse contemporaine et de clown afin de se frotter à l’improvisation, au vide, pour toucher ses zones d’inconfort et trouver sa parole.


A Paris, elle se forme au théâtre physique à l’Ecole Lecoq et rejoint la Cie Niki Noves en tant qu’interprète du spectacle solo La Llorona et du projet de performances collectives Avant de dire (je t’aime). A Bordeaux, elle s’investit dans la Cie Mélimél’ondes dans des projets de créations participatives auprès de publics spécifiques et s’ancre au sein de la Cie Sons de toile où elle trouve un terrain de recherche vivifiant dans lequel elle s’offre la liberté de mêler théâtre, danse et musique dans une exploration sensible et poétique du mouvement. Elle y crée Echo, Mue et moi et Multidimensionnel, elle est seconde interprète de Sum. En parallèle, elle accompagne deux artistes auprès desquels elle signe ses premières mises en scène : Nicolas Edant pour son solo de théâtre absurde Ça va mieux en le disant et Corinne Rousseau pour son Seule en scène musical Peau aime. Elle rejoint Le Collectif solitaire pour le projet Between Windows et Theoreme of Joy pour le projet Diffraction. Diplômée d’une Licence en Arts cinématographiques, elle se passionne également pour le travail du Jeu lié à l’image : picturale, vidéo et photographique. Elle participe ainsi régulièrement à des projets photos, modèles vivants, films expérimentaux, clips ou courts-métrages.