SigiÊM- Le Sacré dans la Danse

Exploration chorégraphique à la recherche du Vivant et du Subtile qui s’incarnent dans la danse

Le projet SigiÊM est une exploration chorégraphique menée par deux danseurs chorégraphes Roxane Mares et Lacina Coulibaly.
En plusieurs temps de rencontre Roxane et Lacina tentent de mettre en lumière ce qui ne peut se parler car dans l’instant du vécu, ce moment où le danseur est en présence et incarne l’essence même de la Vie, sans représentation ni interprétation, il est, tout simplement.

La dimension du Sacré est à entendre ici comme le fondement des danses, ce qui en l’Humain l’invite au mouvement pour se relier à soi, à l’autre, à une culture, à l’au-delà, au vivant en soi et autour de soi. Elle est la valeur de l’Humain et de l’Être non matérielle, une valeur qui n’a besoin de rien d’autre que de la connexion du corps et de l’âme sans autres objets extérieurs pour habiter et incarner le Vivant.

La modélisation du Sigini par Lacina Coulibaly leur sert de première porte d’entrée à ce travail de recherche chorégraphique. Ils s’appuient sur les principes des danses traditionnelles en Afrique et ses rituels qui ancrent un acte temporel dans la dimension de l’invisible et renforcent le lien entre l’esprit et la matière dans une intention d’être « alignés »

La modélisation de l’Être en Mouvement (ÊM) par Roxane Mares est leur deuxième porte d’entrée. La prise en compte et l’expérience consciente du souffle qui anime la dynamique des différents corps de l’Être (corps physique, émotionnel, intuitif, rationnel, relationnel, culturel, spirituel…) ouvre la recherche au mouvement contemporain dont la dimension d’auteur nourrit la spécificité d’expression dansée de chacun.

La rencontre des deux crée un espace d’expériences de composition instantanée en reliance à ce qui est pour donner à voir l’invisible du Sacré incarné dans un espace tiers de communion dansée.

 

SigiÊM est un travail de recherche et d’exploration qui interroge la place du Sacré dans la société actuelle en replaçant l’Être Humain au entre de la relation au Vivant.